Le blog de l'atelier Ainciart Bergara à Larressore: fabrication artisanale du makila ou makhila

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 12 juillet 2016

Un grand baryton chante au balcon à Bayonne en 45

Le 23 août 1944 Michel Dens chante la Marseillaise du haut du balcon de l'Hotel de Ville de Bayonne. « Avec une si charmante spontanéité et avec un chic tellement français » que le même jour de l'année suivante J.-P. Brana, maire de Bayonne, le fait citoyen d'honneur de la ville. Il offre à l'artiste lyrique un makhila, « le présent habituel que l'on fait ici aux hôtes de marque ».  Le maire ajoute :

Lire la suite...

lundi 4 janvier 2016

L'atelier innove avec une édition limitée "aux anneaux d'or"

Depuis 200 ans et 7 générations, l’atelier Ainciart Bergara fabrique des makhilas, dans la pure tradition artisanale, à Larressore, au Pays Basque. En novembre dernier, à l’occasion de sa première participation au Salon International du Carrousel du Louvre à Paris, l’atelier a présenté sa dernière innovation: une édition limitée d’un modèle aux anneaux d’or, s’inspirant de la joaillerie,...

Nicole Bergara présente une édition limitée du makhila

Lire la suite...

mercredi 2 décembre 2015

Nos conseils pour entretenir votre makhila


L'entretien du makhila concerne principalement le bois et le métal. Entretenir le bois de néflier est important car il évite que ce dernier se dessèche et perde sa couleur. Si votre makhila est récent, passez de temps en temps un peu de cire d'antiquaire incolore pour entretenir la patine (aspect brillant et doux). Prenez un chiffon, mettez un peu de cire puis appliquez sur le bois. Passez ensuite un second chiffon pour faire briller le...

Lire la suite...

jeudi 3 septembre 2015

Le makhila de Winston Churchill


Vu dans le journal Le Monde du 17 juillet 1945: "L'actualité photographique nous a représenté ces jours derniers M. Churchill se promenant sur la côte basque le makhila en main". Du 7 au 15 juillet 1945, le premier ministre de Grande Bretagne séjourne au Pays Basque à l'invitation du Général canadien Brutinel, propriétaire de la grande maison de Bordaberry à Hendaye. "Monsieur Churchill", est

Lire la suite...

lundi 27 juillet 2015

Les makhilas du Général de Gaulle

article de journal de 1947 relatant la réception monstre du Général à Bayonne

De notre petit atelier sont partis des makhilas pour chacun des Présidents de la Ve République. Nous avons ainsi fabriqué deux makhilas pour le Général de Gaulle, le premier en 1947 et le second en 1959.
Le 7 septembre 1947 le Général...

Lire la suite...

jeudi 30 avril 2015

Le Makhila Ainciart Bergara à la Foire Internationale de Bordeaux du 8 au 17 mai 2015


Le 8 mai prochain se tiendra la 94e édition de la Foire Internationale de Bordeaux où le salon des Métiers d’Art d’Aquitaine rassemblera 70 artisans venus faire connaitre leur savoir-faire. Parmi eux, l’atelier Ainciart Bergara, 2 fois centenaire, viendra spécialement du Pays Basque pour présenter un artisanat unique: le Makhila (ou Makila).
Une première pour cette entreprise artisanale basque
Cela fait 12 ans que le salon des Métiers d’Art existe et est organisé par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Région Aquitaine. Pour l’atelier Ainciart Bergara, qui fabrique des makhilas (bâton traditionnel du Basque, à la fois bâton de marche et objet de décoration), ce sera la première...

Lire la suite...

dimanche 8 mars 2015

200 ans d'histoire: les JEMA 2015



Du 27 au 29 mars 2015.
Notre atelier a participé à toutes les Journées des Métiers d'Art depuis leur création en 2002. A l'origine JMA bisanuelles, ces journées sont devenues annuelles et internationales: elles sont JEMA (Journées désormais Européennes depuis 2012). Et voici la 9e édition, du fin mars, toujours sous l'égide de l'INMA, Institut National des Métiers d'Art. En 2006, par exemple, nous avions fêté les costumes basques...

Lire la suite...

mardi 10 février 2015

Petite astuce pour utiliser le makhila en intérieur et/ou sur sol glissant


L'extrémité du makhila qui est en contact avec le sol est un trèfle métallique inséré dans une virole. Il assure le contact avec le sol. Cette finition est parfaite pour marcher en montagne ou sur les sentiers. C'est le contact bref de ce trèfle avec le sol que décrit Souberbielle en 1908: "Bettiri, fils aîné de Piarres, marchait dans le sentier et son makhila, heurtant les pierres du chemin, en faisait parfois jaillir une petite flamme !".
Cependant, cette finition peut être modifiée dans certains cas.

Lire la suite...

samedi 29 novembre 2014

Le makhila Ainciart Bergara à Paris du 3 au 7 décembre 2014

L'atelier expose à Paris au Carrousel du Louvre, renouant ainsi avec une tradition, celle de sa présence dans la capitale.

Rendez-vous salle Gabriel, stand H3.
Mercredi 3 décembre: 14 à 18 h
Du jeudi au samedi: de 10 à 20 h
Dimanche 7 décembre: de 10 à 19 h


Quelques dates:
2014: dans le cadre de la 8e biennale des Métiers d'Art et de Création organisée par la Chambre de Métiers d'Ile de France.

1993: à l'hotel Lutetia. Charles Bergara avec le sculpteur César.

1937: à l'occasion de l'exposition internationale de Paris. Avec Jean Bergara, récompensé d'une médaille d'argent.

1889: dans le cadre de l'exposition universelle de Paris où Jean Ainciart sera récompensé d'un prix d'honneur.

mercredi 15 octobre 2014

Le makhila en aquarelle au début du 19e siècle

Costume du Basque au XIXe siècle: cinta, béret, pantalon et veste

S'il fallait une preuve que le makhila (makila) était bien le bâton du Basque -et de tous les Basques- au début du 19e siècle, elle serait fournie par une série d'aquarelles de l'époque. Dans la photothèque du Musée Basque figurent ces aquarelles au sujet desquelles des interrogations demeurent. Tout d'abord elles sont les copies d'originaux détenus par la Mediathèque de Bayonne et...

Lire la suite...

- page 1 de 5