Le blog de l'atelier Ainciart Bergara à Larressore: fabrication artisanale du makila ou makhila

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 31 décembre 2013

La tapisserie de Larressore


La reproduction de la tapisserie de Matthieu Diesse et de l'abbaye de Belloc à la mairie de Larressore
La mairie de Larressore possède une belle tapisserie dessinée par Matthieu Diesse et exécutée à l'abbaye bénédictine de Belloc à Urt (Pyrénées Atlantiques). Cette oeuvre montre l'articulation du village entre lande (larre) et herbe (soro). Elle reproduit quelques maisons anciennes et en particulier la maison forte Saint Martin qui fut celle de ses ancêtres. La rivière Nive est symbolisée...

Lire la suite...

dimanche 29 décembre 2013

Le makhila au cinéma


Le makila dans les mains de Robert Etcheverry
Le makila est présent dans la filmographie...et pas toujours là où on l'attend, ce qui montre sa facette universelle.
S'il est bien compagnon de marche et arme de Gorri le basque au 19e siècle, il est aussi objet quotidien de Guy Marchand dans Les passeurs dans le Jura en 1943 et bâton mystérieux dans le Châtiment du makhila dans le Pays de Sault.
Gorri le diable (1968)...

Lire la suite...

dimanche 1 décembre 2013

Le makhila Ainciart dans le Guide Bleu 1926



En 1926 Hachette confie à Pierre Lamare la tâche de rédiger le Guide Bleu illustré du Pays Basque. Le résultat tient en un peu plus de 300 pages denses et concises. La préface du directeur des Guides Bleus précise: "En dehors de ses paysages où s'allient harmonieusement la mer et la montagne, le Pays Basque a pour le touriste des attraits si particuliers par ses caractères ethnographiques, par son architecture et ses monuments, par ses sports nationaux, que nous avons jugé utile de lui consacrer un volume spécial de notre série illustrée". Lamare fait alors appel à des connaisseurs du pays comme Nogaret, Colas, Ramiro Arrue ou Camille Jullian. Le makila Ainciart...

Lire la suite...

mercredi 28 août 2013

Commander un makhila

Vous pouvez télécharger le bon de commande ici.

jeudi 11 juillet 2013

L'origine de la signature Ainciart Bergara

Marie-Jeanne tresse le cuir d'un makila vers 1920
Le mariage de Marie-Jeanne Ainciart et Jean Bergara en 1926 modifie la signature de nos makhilas. Précédemment signés Ainciart, J. Ainciart précisément pour ceux qui sont à cheval sur les 19e et 20e siècles, les makhilas sont désormais signés Ainciart Bergara.
Marie-Jeanne Ainciart joue un rôle capital dans cette évolution.
Entrée dans le travail à 13 ans ...

Lire la suite...

mardi 9 avril 2013

Les makhila Ainciart Bergara au Musée Basque de Bayonne (2)


Le film dans lequel on voit la fabrication du makila Ainciart
En 1931 est diffusé un documentaire de plus de 50 minutes "Au Pays des Basques" de la même inspiration que le livre de Gaëtan Bernoville qui porte d'ailleurs comme titre "Le Pays des Basques".
Il s'agit d'une diffusion de la société Gaumont-Franco-Film-Aubert.
Ce film en noir et blanc...

Lire la suite...

vendredi 4 janvier 2013

Gravure et ciselure

Virole de makila en attente     Virole de makila gravée et ciselée
Ce qui caractérise notre travail sur les viroles est double:
- les viroles sont découpées dans des plaques métalliques (laiton, maillechort ou argent massif 1er titre) puis mise en forme et enfin brasées à l'argent. Ce sont alors des troncs de cône qui ne portent aucune décoration;
- les viroles sont ensuite ornementées par deux procédés: gravure et ciselure. Nous n'utilisons pour cela aucun outil électrique ni aucun produit chimique.
Tout est fait de manière artisanale, à la main...

Lire la suite...

samedi 1 décembre 2012

Faire un makila est oeuvre de longue haleine


L'atelier du makila à Larressore
En 1926 l'historien bien connu Camille Jullian découvre le Musée Basque de Bayonne et fait de cette visite un article dans La Revue Hebdomadaire. Il y relate le don de Jean Ainciart d'une collection de makhilas et affirme: "Un vrai makhila est tout un poème".
En 1930 parait un ouvrage qui traite de toutes les facettes du Pays Basque sous la signature de Gaëtan Bernoville, intellectuel catholique.
C'est "Le Pays des Basques"

Lire la suite...

samedi 13 octobre 2012

Le makila de Pierre Harispe


Photo de deux jeunes basques avec leur makila
Pierre Harispe, philosophe, sociologue et poète, professeur puis journaliste, donne au makila un rôle important dans son roman de moeurs intitulé Ainhoa et publié en 1893.
En particulier dans le chapitre consacré au jeu de Paume et au légendaire pilotari Perkain.

Lire la suite...

lundi 20 août 2012

Le cloître de Bayonne 2012


La vitrine des makilas au cloitre de Bayonne
Un groupement d'artisans d'art des Pyrénées Atlantiques est né à Bayonne en 1981 sous le nom de GAAPA. Il organisait du 3 au 15 août la 32e édition de l'exposition des métiers d'art de Bayonne. Comme chaque année, celle-ci avait lieu au cloître médiéval de la cathédrale gothique de Bayonne.
L'atelier a participé à la création de cet évènement avec Charles Bergara.

Lire la suite...

- page 3 de 5 -