Bixente Lizarazu, Jean-Pierre Papin, David Ginola mais aussi Aimé Jacquet. Côté rugby, sont photographiés Fabien Galthié, Richard Dourthe, Serge Betsen, Thomas Lièvremont, Jean-Michel Gonzalez. Les quatre meilleures golfeuses de l'année 2008 sont bien là avec chacune son makila: Cristie Kerr, Gwladys Nocera, Patricia Meunier Lebouc et Lorena Ochoa. Mais aussi des pilotaris comme Éric Irastorza. Bien entendu très nombreuses sont les personnalités du monde sportif qui ont reçu notre makhila.
Les raisons de ces remises sont diverses.
En premier lieu le makhila concrétise le lien tissé entre supporters, club et certains joueurs. Cela est particulièrement vrai pour les rugbymen locaux du Biarritz Olympique et de l'Aviron Bayonnais. Les supporters remercient ainsi le joueur pour les moments de bonheur partagés sur le terrain.
Le makhila est aussi choisi pour son côté honorifique: ainsi le cadeau fait à des dirigeants de club ou des organisateurs d'événements sportifs (Le Tour de France) en déplacement au Pays Basque. Le makhila peut-être aussi le trophée offert aux vainqueurs comme le montre le billet du 30 septembre.
Et enfin, pour les sportifs comme pour tout le monde, le makhila peut accompagner une cérémonie de mariage ou un jubilé de joueur.
Dans notre liste, en plus de ceux dont les photos trônent à l'atelier, citons: Raymond Poulidor, Michel Jazy, Jacques Anquetil, Louison Bobet, Raphael Geminiani, Bernard Hinault, René Metge, Philippe Bergeroo, André Darrigade et Pierre Albaladejo, Éric Bayle, Nelson Paillou, le perchiste Jean Galfione et son entraineur Maurice Houvion, le navigateur Didier Mundutegui, Pierre Jonquères d'Oriola, Yves St Martin et bien d'autres encore, un peu moins connus.